Pierre Suchet

Photographe

Togo, faire avec en démocrature

L'or et le plomb

L’or et le plomb

Cette très jeune fille est dos au mur, à une charnière. Là où le mur passe du bois de la tradition aux parpaings du développement à l’Occidentale.
Elle s’entraîne à porter. C’est trop tôt pour porter l’eau ou les enfants. Alors elle joue avec deux pierres, issues du sol de son pays. Un sol qui vaut de l’or pour une poignée d’hommes régnant d’une main de fer à la tête de son pays. Un fardeau lourd comme le plomb pour elle et la grande majorité de ses compatriotes.

Le discours de Dakar

Le discours de Dakar

L’homme le plus âgé a vécu l’indépendance de son pays et l’arrivée au pouvoir de Sylvanius Olympio, le premier président démocratiquement élu. Puis son assassinat par le sergent-chef Gnassingbé Eyadema, avec le soutien de la France.
Le second n’a connu que le long règne du clan Gnassingbé : celui du père Eyadéma, depuis le coup d’état de 1963 jusqu’à sa mort naturelle en 2005. Depuis 8 ans, avec le fils, héritier du trône, après des élections truquées, sous la bienveillance constante de la France.
Le plus jeune a connu le discours de Nicolas Sarkozy à Dakar en 2007. Le Président français lui a affirmé que l’homme africain vivait en symbiose avec la nature. Habitant de Lomé, le jeune homme a probablement cherché la nature autour de lui, avant d’entendre ensuite que l’homme africain n’était pas entré dans l’histoire. En attendant, le jeune homme me regarde d’un air soupçonneux. Je me dis qu’il n’a peut-être pas envie que le photographe français qui est devant lui écrive son histoire avec son appareil photo.

Les prédateurs

Les prédateurs

Ces jeunes filles sont à quelques mètres seulement du plus effrayant prédateur de la nature africaine. Mais ici, dans la zone franche de Lomé, le crocodile qu’elles tentent de sortir de son ennui est bien inoffensif derrière ses barreaux.

Dans la capitale, les plus dangereux prédateurs sont en liberté. S’agit-il des hommes noirs en treillis trônant dans leur palais gouvernemental ? Les hommes blancs en costume qui les soutiennent depuis les ambassades occidentales ? Ou les actionnaires des multinationales implantées dans cette zone franche, qui ont intérêt à ce que rien ne change ?

Le commerce triangulaire

Le commerce triangulaire

Le jeune homme travaille sa force physique, sur la plage qui mène au port de Lomé. Ce port n’existait pas à l’époque de l’esclavage. Sa construction, qui date des premières années de l’indépendance du Togo, n’était pas au goût de la France, l’ex-puissance coloniale. C’est un des rares ports en eaux profondes de l’Afrique de l’Ouest. Par ici, sortent les richesses de l’Afrique, de l’or à l’uranium et rentrent les marchandises, la drogue et les armes. Sous la présidence Sarkozy, la lucrative concession du port est revenue dans le giron de Bolloré, après une homérique bataille juridique contre Dupuydauby, qui lui avait ravi le contrat pendant la période chiraquienne.

 

Le vent se lève

Le vent se lève

Le vent joue avec la robe de la jeune fille à l’arrière-plan, tout en ignorant l’autre. Nous sommes en Janvier, c’est la saison où souffle l’Harmattan, ce vent chargé de sable venu du désert. Le ciel devient laiteux, et la lumière diffuse.

En 2005, à la mort d’Eyadéma, un vent d’espoir s’est levé à l’approche des élections, après 38 ans de dictature. Un vent de colère, d’hommes et de femmes qui sont descendus courageusement dans la rue pour réclamer une vraie démocratie. Assassinat d’opposants, répression massive des manifestations, fraude électorale,…. Ligues des droits de l’homme, Union Européenne, ONU dénoncent la légitimité des autorités issues du scrutin. Le président français Jacques Chirac félicitera le nouveau président.

 

La réparation

La réparation

Pourquoi veux-tu nous prendre en photo ? C’est une question à laquelle il faut se préparer si on veut photographier les gens dans la rue à Lomé.

Après mes explications, les deux hommes ont accepté, à condition que je prenne d’abord en photo la mobylette, dont ils réparent la culasse. Ici, rien ne se fait sans ces deux roues motorisées, qui transportent des familles entières.

 

Le prix du paradis

Le prix du paradis

L’agence immobilière a trouvé un joli nom. Bien qu’inaccessibles à la majorité des togolais, les maisons ou terrains qu’elle propose à la vente ou à la location restent modestes. A une autre échelle, d’autres transactions se nouent, qui conduisent à l’accaparement de terres agricoles, par des investisseurs étrangers, pour la production de bio-carburants ou l’exploitation de phosphates. Souvent sans indemnisation des paysans expropriés, ni mesures d’accompagnement.

Le cocktail Molotov

Le cocktail Molotov

Pour une poignée de francs CFA, ce vendeur remplit d’essence le réservoir de votre mobylette. La somme qu’il tient dans ses mains est une goutte d’eau comparée à la fortune du clan Eyadema au pouvoir depuis plus de 40 ans. Certains opposants estiment qu’elle représente 4,5 milliards de dollars US, soit 3 fois le montant de la dette extérieure du Togo, accumulée pendant la dictature. La somme dépasse toute mesure humaine. Ce vendeur songe-t-il parfois à une autre utilisation pour son carburant de contrebande ?

 

Les eaux blanches

Les eaux blanches

De jour, au bord de la plage, le football offre l’espoir d’une promotion sociale. Au même endroit, la nuit, la drogue détruit.

Loin de la plage, le blanchiment de l’argent de la drogue enrichit un peu plus ceux qui gravitent au sommet de l’état.

 

Opération Entonnoir

Opération Entonnoir

Où est passé ce vendeur d’essence de contrebande ? Parti se reposer, loin des vapeurs de benzène ? Est-il au poste pour n’avoir pas amadoué le policier, d’un billet glissé dans la main ?

A défaut de garantir un revenu décent à sa population, le gouvernement lance régulièrement les forces de l’ordre dans des « Opérations Entonnoir », pour lutter contre ce marché parallèle. Elles tournent souvent au drame.

 

L'étau

L’étau

Ce mécanicien de rue n’est probablement pas passé entre les mains des agents de l’ANR (Agence Nationale du Renseignement), réputée pour sa pratique de la torture sur les opposants au régime.

En 2012, le Président de la CNDH du Togo a reçu des menaces de mort, avant la publication de son rapport. Il s’est enfui à l’étranger. Une version expurgée du rapport a été publiée sur le site du gouvernement.

Aux fourneaux

Aux fourneaux

Au Togo, en 2010, 58% des enfants de 5 à 17 ans étaient « économiquement actifs ».

 

En marche

En marche

On marche beaucoup à Lomé. Ou on emprunte les zémidjans, ces motos taxis qui s’accumulent aux feux rouges avant de vous emmener à l’autre bout de la ville, à vos risques et périls.

Les décennies de dictature et les plans d’ajustement structurel du FMI ont effacé ce qui restait de transports publics. Les remettre en place mettrait au chômage les conducteurs de motos-taxis

 

Le partage

Le partage

Le banc n’était pas large. Malgré tout, elles m’ont fait une place au milieu. Nous avons parlé des hommes, des femmes, du Togo et de la France, de l’Afrique et de l’Europe.La discussion s’est terminée par une photo. J’ai promis de leur apporter lors de mon prochain séjour

  1. Sylvie

    Published 28 novembre 2014 22:40

    Merci pour ces belles photos du Togo et des togolais et ces commentaires si conformes à la triste réalité…

  2. Pierre

    Published 30 novembre 2014 14:12

    Merci Sylvie

*
*