Pierre Suchet

Photographe

Canalisée

Comment ai-je pu pendant 50 ans ignorer l’existence de la rivière Nièvre traversant Nevers, la ville de mon enfance et de mon adolescence ?

Cette question et le choc de sa découverte tardive m’ont poussé à entreprendre depuis 2013 un travail sur ce cours d’eau. J’ai voulu comprendre sa quasi disparition, sous les effets de la révolution industrielle qui l’a détournée de son lit et des Trente Glorieuses qui l’ont canalisée puis engloutie sous une chape de béton et de macadam. J’ai cherché ses résurgences à travers la ville, ses jeux de cache-cache entre espaces publics et domaines privés. J’ai observé les tensions qu’elle matérialise entre économie et écologie, entre urbanisme et nature.

1. A Coulanges-les-Nevers, au début de la rue Louise Michel, qui mène à la Zone Industrielle St Eloi.
2. Près du cimetière de Coulanges-les-Nevers
3. En contrebas du cimetière, une nouvelle passerelle fermée à clef mène à une ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique) en cours d’aménagement
4. Rive droite, près du cimetière de Coulanges-les-Nevers en allant en direction de Nevers
5. Juste avant l’entrée sur la commune de Nevers, deux vannes redirigent l’essentiel du débit de la Nièvre vers le canal de dérivation vers la Loire
6. Le canal de dérivation en aval des vannes
7. La première vanne
8. La deuxième vanne
9. La deuxième vanne, vue de la rue Louise Michel
10. Sous le pont qui mène à la Z.I. St Eloi, le cours de la rivière Nièvre est barré
11. Le canal de dérivation de la Nièvre
12. Le canal de dérivation de la Nièvre
13. Rue Louise Michel
14. En amont de la rue des grands prés
15. L’usine chimique désaffectée (2014)
16. En amont de la rue des Grands Prés – 2014
17. A l’intérieur de l’usine chimique (2014)
18. A l’intérieur de l’usine chimique (2014)
19. A l’intérieur de l’usine chimique (2014)
20. A l’intérieur de l’usine chimique (2014)
21. 2018 : L’usine chimique a été rasée. Il ne reste plus, au raz de la rivière, que la grille de filtrage pour la prise d’eau et sa buse de béton
22. Les restes de la passerelle
23. Rue des grands prés
24. Les deux passerelles en acier ont été supprimées ainsi que les canalisations qui surplombaient la rivière.
25. En aval de la rue des grands prés
26. Tunnel sous la ligne ferroviaire Nevers-Chagny
27. Tunnel sous la ligne ferroviaire Nevers-Chagny
28. L’arrière de l’Université de Bourgogne, depuis la rue de l’Université
29. En aval de l’Université de Bourgogne
30. Boulevard de la République
31. Promenade Victor Guéneau
32. Promenade Victor Guéneau
33. Promenade Victor Guéneau
34. Promenade Victor Guéneau
35. Rue du moulin d’écorce
36. Rue moulin d’écorce
37. Rue du Moulin d’Ecorce
38. Rue du Moulin d’Ecorce
39. Rue du moulin d’écorce
40. Rue du moulin d’écorce
41. Rue du moulin d’écorce
42. Rue du moulin d’écorce
43. Rue du Moulin d’Ecorce
44. Rue de Nièvre
45. Pilier de soutènement de la RN7
46. Pilier de soutènement de la RN7
47. Pilier de soutènement de la RN7
48. Pilier de soutènement de la RN7
49. Pilier de soutènement de la RN7
50. Rue de Nièvre (en bas) et RN7 (en haut)
51. Rue de Nièvre
52. Rue du petit Versailles
53. Rue du petit Versailles
54. Rue du petit Versailles


55. Rue du champ de foire
56. Rue du champ de foire
57. Place du Point Cizeau
58. A partir d’ici, la Nièvre ne voit plus le jour jusqu’à son affluence dans la Loire
59. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
60. Rue du rivage et petite rue du rivage
61. Rue de la poissonnerie
62. Rue des Pâtis
63. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
64. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
65. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
66. Place St Nicolas
67. Bourse du travail, Maison des sports et de la culture
68. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
69. Boulevard Pierre de Coubertin – RN7
70. Parking de la maison de la culture – Ancien port de Médine
71. Ancien port de Médine
72. Ancien port de Médine
73. Pont Mal-Placé
74. Pont Mal-Placé
75. Affluence dans la Loire